Viager

Viager : calcul des rentes – Rochat Immobilier

calcul rente

Viager : calcul des rentes pour votre bien

Vous envisagez de vendre votre bien en viager ? C’est une bonne solution pour bénéficier d’un complément de revenus sous forme de rentes viagères. Toutefois, assurez-vous auparavant de connaître les différentes types de viager afin de choisir celui qui vous convient. Pour le viager, le calcul des rentes de votre bien et du bouquet est essentiel. Cela vous permet d’anticiper les sommes d’argent que vous toucherez dans l’avenir. Découvrez comment procéder avec Rochat Immobilier, spécialiste du viager.

Quels sont les différents types de viager ?

Lorsque vous souhaitez vendre une maison ou un appartement en viager, le contrat peut prendre plusieurs formes. Il existe plusieurs types de viager qui n’ont pas les mêmes règles :
  • Le viager occupé ;
  • Le viager libre ;
  • Le viager sans rente.

Le viager occupé

C’est le type de transaction le plus fréquent. Vous vendez votre bien, mais vous y vivez jusqu’à votre décès. Le prix de vente est sujet à une décote qui compense le fait que la maison ne peut pas être occupée par l’acheteur. Lors de la vente, vous recevez une somme qui correspond à un pourcentage du prix de l’habitation. Celle-ci s’appelle le bouquet. Puis, chaque mois ou chaque trimestre, vous percevez une rente viagèreversée par le nouveau propriétaire. Vous conservez votre DUH, c’est-à-dire votre droit d’usage et d’habitation. Le propriétaire récupérera le logement après votre décès.

Le viager libre

Dans ce cas, vous choisissez de ne plus vivre dans votre logement. Il est donc libéré au profit de l’acheteur qui peut en avoir la jouissance immédiate après l’achat. Ce type de transaction n’est pas soumis à une décote. Cependant, vous bénéficiez également d’un bouquet et de rentes.

Le viager sans rente

Le viager sans rente peut prendre la forme d’un viager libre ou occupé. La différence est le seul versement du bouquet. L’achat du logement se fait en un unique paiement. Aucune rente n’est versée par la suite. Si vous choisissez le viager occupé, vous bénéficiez du DUH.

Viager et calcul des rentes

Le calcul des rentes en viager occupé se base sur différents critères :
  • La valeur vénale du bien ;
  • L’âge du vendeur ;
  • La décote appliquée au bien qui correspond au DUH ;
  • Le montant du bouquet.
La valeur vénale du bien correspond au prix qu’un acquéreur pourrait débourser pour l’acheter. Il est déterminé selon de nombreux critères selon une estimation immobilière. Nous vous conseillons de ne pas estimer votre maison vous-même, mais de recourir à un professionnel pour établir le juste prix de vente. En viager occupé, ce prix de vente est soumis à une décote. Son calcul est effectué à partir de l’âge du vendeur. Pour cela, ce sont les données de l’INSEE qui sont exploitées. L’espérance de vie du vendeur est calculée en fonction de son âge et de son sexe. À partir de ces données, un pourcentage est retiré du prix de vente. C’est ce qui rend le bien attractif pour acheter en viager. Dans le cas du viager libre, aucune décote n’est appliquée sur le prix du bien. Ensuite, le montant du bouquet est déterminé : il représente souvent 20 à 30 % du montant total de la transaction. Le reste de la somme est versée de manière régulière : il s’agit des rentes. Nous vous proposons un outil en ligne de calcul de viager. Cette pré-estimation devra ensuite être confirmée par un professionnel.

Quels sont les avantages de vendre en viager ?

Vendre votre bien en viager comporte certains avantages :
  • Percevoir une capital qui correspond au bouquet ;
  • Profiter du DUH si vous êtes en viager occupé ;
  • Avoir un complément de revenus attractif en percevant les rentes ;
  • Les trois de mutation du bien sont payés par l’acheteur ;
  • Dans tous les cas, l’acheteur, en tant que propriétaire, devra régler la taxe foncière ;
  • Le bouquet n’est pas imposable si le bien est la résidence principale ;
  • Une exonération partielle d’impôts est appliquée selon l’âge du crédirentier. Ainsi, celle-ci s’élève à 70 % pour une personne de moins de 50 ans, puis diminue progressivement. Au-delà de 70 ans, l’imposition en concerne plus que 30 % de la rente.
Il faut savoir que le débirentier effectue également les gros travaux. Néanmoins, l’entretien du logement revient au crédirentier.

Comment vendre son bien en viager ?

Vendre son bien en viager est une transaction spécifique. Il est essentiel de se faire accompagner dans cette démarche.

Choisir une agence spécialisée en viager

La vente d’un appartement en viager implique de passer par une agence immobilière spécialisée. En effet, pour établir un contrat de viager, il y a des spécificités juridiques à connaître. Celui-ci comprend notamment différentes clauses. De plus, une agence de viager vous accompagnera de A à Z, y compris dans le suivi du contrat après la vente. Le viager et son calcul seront effectués par un agent immobilier expert en viager qui saura vous conseiller. Vous hésitez à vendre votre bien en viager ? Peut-être ne savez-vous pas quel type de viager choisir ? Contactez-nous pour parler de votre projet dès maintenant.

Votre agence de viager dans le département du Rhône

Rochat Immobilier est une agence spécialisée dans le viager. D’ailleurs, lorsque celle-ci a été fondée en 1922, elle était un cabinet de viager. Aujourd’hui, nous vous accompagnons dans :
  • L’estimation de votre maison ;
  • Le calcul du viager ;
  • La vente de votre habitation en viager ;
  • L’établissement du contrat de viager ;
  • Le suivi de la rente viagère ;
  • La gestion de la rente durant toute la durée du contrat de viager ;
  • Le règlement de tout litige.
Notre agence immobilière est située à Lyon, où elle a déjà vendu de nombreux appartements en viager. Si vous souhaitez vendre en viager dans le Rhône que ce soit en viager libre ou occupé, contactez-nous.

Vous aimerez lire ceci

    Education Template